Enquêter sur le travail
Concepts, méthodes, récits

Christelle AVRIL, Delphine SERRE, Marie CARTIER

Nombreux sont les ouvrages qui retracent les caractéristiques du monde du travail et proposent une synthèse des acquis de la recherche. La démarche adoptée dans ce livre est différente. À partir de récits d'enquêtes, trois sociologues explicitent les outils empiriques et conceptuels à mettre en œuvre pour mener une étude sociologique du travail, à partir de récits d'enquêtes sur des métiers variés, depuis les ouvriers et les caissières jusqu'aux médecins, en passant par les violonistes et les boulangers. Les enquêtes sont exposées en détail, afin d'offrir un accès privilégié aux coulisses du métier de sociologue. Loin d'être sacralisée ou déniée, la « théorie » est présentée de façon concrète. Les concepts prennent sens et s'affinent à l'épreuve des faits et d'exemples précis.
Ce guide d'enquête et d'analyse s'adresse aux étudiants, aux chercheurs en sociologie ou en sciences sociales, et aux professionnels qui réfléchissent aux pratiques de travail. Les auteurs y transmettent avec passion et pédagogie leur goût pour les enquêtes sociologiques et les ficelles du métier.

Version papier : 22 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Grands Repères Guides
Parution : octobre 2010
ISBN : 9782707154668
Nb de pages : 288
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché

Christelle AVRIL

Christelle Avril, maître de conférences, enseigne la sociologie à l’université Paris-XIII-Nord. Les recherches qu’elle mène au sein de l’IRIS portent sur les aides à domicile et combinent les approches de la sociologie du travail, du genre et des classes sociales. Elle a écrit de nombreux articles sur cette question et va publier en 2011 L’Autre Monde populaire : les aides à domicile (La Dispute).

Delphine SERRE

Delphine Serre, maître de conférences, enseigne la sociologie à l’université Paris-I-Panthéon-Sorbonne. Les recherches qu’elle mène au sein du CSE-CESSP portent sur les professions intermédiaires de l’enfance et du social, dans une perspective de sociologie des normes, du travail et des classes sociales. Elle a écrit Les Coulisses de l’État social. Enquête sur les signalements d’enfant en danger (Raisons d’agir, 2009) et a coécrit Travailler pour être heureux ? Le bonheur et le travail en France (avec C. Baudelot, M. Gollac, C. Bessière, I. Coutant, O. Godechot et F. Viguier, Fayard, 2003).

Marie CARTIER

Marie Cartier, maître de conférences, enseigne la sociologie à l’université de Nantes. Les recherches qu’elle mène au sein du CENS portent sur les salariés d’exécution dans une perspective de sociologie du travail et des groupes sociaux. Elle a écrit Les Facteurs et leurs tournées. Un service public au quotidien (La Découverte, 2003) et a coécrit La France des « petits-moyens ». Enquête sur la banlieue pavillonnaire (avec I. Coutant, O. Masclet, Y. Siblot, La Découverte, 2008).

Table des matières

Introduction
La sociologie du travail en acte
Les pistes méthodologiques et théoriques pour enquêter sur le travail
Pour une sociologie du travail ouverte et décloisonnée
Pour une sociologie du travail fondée empiriquement
Pour une sociologie du travail maîtrisée conceptuellement
Organisation de l'ouvrage
Variété des modes de lecture
I / Des situations de travail
1. Les dimensions officielles du travail
L’enquête d’Antoinette Chauvenet, Françoise Orlic et Georges Benguigui sur les surveillants de prison
Encadré : Les notions de travail prescrit et travail réel
Pistes pour décrire le travail tel qu’il s’impose
§ 1. Cerner les dimensions officielles d’une situation de travail par l’analyse documentaire - § 1 bis. Ne pas négliger les documents non prescriptifs - § 2. Contextualiser l’analyse des documents - § 3. Étudier conjointement prescriptions et modes de contrôle - § 3 bis. Être attentif aux formes intériorisées du contrôle - § 4. Élargir les méthodes d’enquête pour décrire les situations de travail - § 5. Prendre du champ : le recours aux statistiques pour caractériser les situations de travail
2. Les pratiques informelles des travailleurs
Les ouvriers étudiés par Donald Roy
Pistes pour décrire le travail tel qu’il est
§ 6. Ne pas préjuger du sens des pratiques informelles - § 7. Armer l’observation pour mettre au jour les pratiques informelles - § 8. Ne pas renoncer aux entretiens pour saisir les pratiques informelles - § 9. Identifier les catégories indigènes pour cerner les pratiques informelles - § 9 bis. Construire des catégories d’analyse des pratiques informelles à partir des catégories indigènes - § 10. Prendre du champ pour saisir les pratiques informelles… et officielles
3. Le travail comme produit d'un système d'interactions
L’enquête de Philippe Masson sur les personnels de lycée
Pistes pour inscrire l’activité dans un système d’interactions
§ 11. Ne pas présupposer des frontières de l’activité professionnelle étudiée - § 12. Analyser les décalages entre discours et observations - § 13. Être attentif aux différences de perspectives et en particulier à la place des « clients » - § 14. Saisir l’ambivalence des rapports aux clients dans la définition de l’activité - § 14 bis. Prendre en compte les propriétés sociales des clients - § 15. Mobiliser les statistiques administratives avec vigilance - § 16. Rompre avec les catégories institutionnelles, construire des catégories savantes
II / Des dispositions professionnelles en acte
1. Les variations des pratiques de travail et des rapports au travail entre groupes professionnels
L’enquête d’Anne Paillet sur les médecins et les infirmières d’une équipe de réanimation néonatale
Encadré: La notion de groupe professionnel
Pistes pour saisir les dispositions professionnelles en acte à travers les variations entre groupes professionnels
§ 17. Être attentif aux différents effets de la socialisation professionnelle - § 18. Partir des désaccords au travail pour rendre visibles les dispositions professionnelles - § 18 bis. Étudier les usages de l’humour au travail pour faire ressortir les différences hiérarchiques - § 19. Enquêter conjointement sur des groupes professionnels différents - § 20. Objectiver les cultures professionnelles par la littérature professionnelle - § 21. Étudier la socialisation professionnelle initiale dans ses formes institutionnalisées et officielles - § 21 bis. Observer la socialisation initiale sous ses formes périphériques - § 22. Observer les sentiments au travail
2. Les variations des pratiques de travail et des rapports au travail au sein d'un même groupe professionnel
L’enquête de Delphine Serre sur les assistantes sociales
Pistes pour saisir les dispositions professionnelles en acte à travers les variations au sein d’un même groupe professionnel
§ 23. Étudier les pratiques d’écriture au travail et leurs variations - § 24. Étudier la socialisation en poste sous ses différentes formes - § 25. Expliciter le contexte local de travail : le rapport aux normes locales de travail et à la hiérarchie - § 25 bis. Expliciter le contexte local de travail : l’ancrage territorial - § 26. La resocialisation professionnelle - § 27. Être attentif aux effets différentiels de la resocialisation professionnelle : les effets annexes de la socialisation scolaire - § 27 bis. Être attentif aux effets différentiels de la resocialisation professionnelle : le rôle du genre
III / Positions et trajectoires sociales des travailleurs
1. Trajectoires professionnelles et division sexuée du travail
Les couples de boulangers étudiés par Isabelle Bertaux-Wiame
Pistes pour inscrire l’individu et sa trajectoire dans la division sexuée du travail
§ 28. Reconstituer l’espace des trajectoires à partir d’entretiens biographiques - § 29. Ne pas confondre mixité et égalité - Encadré: La notion de plafond de verre - § 30. Prendre en compte les contraintes du travail domestique et la socialisation domestique - Encadré : Les concepts de division sexuelle du travail et de travail domestique - § 30 bis. Identifier les stéréotypes de genre, tant féminins que masculins - § 31. Saisir le poids des socialisations culturelles et de genre sur le travail - § 31 bis. Ne pas isoler les socialisations culturelles de leur contexte - § 32. Prendre en compte la position dans la famille : l’importance de la situation conjugale - § 32 bis. Prendre en compte la position dans la famille : le rôle des relations de parenté
2. Origines sociales et socialisations de classe
L’enquête de Bernard Lehmann sur les musiciens d’orchestre
Pistes pour inscrire l’individu et sa trajectoire dans la stratification sociale
§ 33. Étudier les hiérarchies professionnelles en les articulant aux hiérarchies sociales - § 33 bis. Étudier les relations entre pratiques culturelles et pratiques de travail - § 34. Analyser l’articulation entre socialisation professionnelle et socialisation de classe - § 35. Ne pas prendre pour évidents les résultats de l’hérédité professionnelle - § 36. Identifier et déconstruire les discours vocationnels - § 37. Faire attention au sens de la trajectoire pour comprendre le rapport au travail - Encadré: La notion de déclassement et ses usages - § 38. Reconstituer les trajectoires à partir de données statistiques ajustées au terrain
3. Les socialisations générationnelles
L’enquête de Marie Cartier sur les facteurs
Pistes pour inscrire l’individu et sa trajectoire dans des histoires collectives
§ 39. Analyser les différences de générations au travail - § 40. Être attentif à l’histoire de l’institution et aux effets de ses politiques - Encadré: La notion de génération et ses usages - § 41. Utiliser les statistiques nationales pour cerner les propriétés sociales des générations en présence - § 42. Faire des entretiens avec des retraités - § 43. Prendre au mot la dimension « ethnographique » dans le dispositif d’enquête
IV / Des conditions d'emploi
1. Le travail et les conditions d'emploi
L’enquête de Nathalie Cattanéo auprès d’infirmières et de caissières à temps partiel
Pistes pour prendre au sérieux les conditions d’emploi dans l'analyse du travail
§ 44. Distinguer rapport au travail et rapport à l’emploi - Encadré: La notion d'emploi et ses usages - § 45. Envisager les collectifs de travail comme des processus - § 46. Identifier les formes moins visibles de précarité de l’emploi - Encadré: Distinguer précarité et instabilité - § 47. Faire attention aux différences internes à une même forme d’emploi - § 48. Comparer les conditions d’emploi à travail égal - § 48 bis. Mettre à l’épreuve du réel les catégories juridiques - § 49. Prendre en compte l’ensemble des propriétés sociales pour étudier le rapport à l’emploi - § 50. Prendre du champ : faire l’histoire des conditions d’emploi
2. Conditions d'emploi et gestion de la main-d'oeuvre
L’enquête d’Annie Thébaud-Mony sur les travailleurs « extérieurs » du nucléaire
Pistes pour explorer les effets des conditions d’emploi sur les situations et les pratiques de travail § 51. Pour étudier les effets des conditions d’emploi sur le travail : les atteintes à la santé, un objet stratégique - § 51 bis. Envisager les atteintes à la santé au travail comme des enjeux de luttes - § 52. Être attentif à l’effet propre des conditions d’emploi sur le travail - § 53. Identifier les intérêts du travail précaire pour les travailleurs - § 54. Prendre en compte les pratiques des gestionnaires de la main-d’œuvre - § 54 bis. Articuler les catégorisations ethniques des employeurs et les propriétés juridiques des travailleurs - § 55. Saisir les conditions d’emploi comme processus en s’intéressant aux acteurs chargés de faire respecter le droit du travail - § 56. Observer les moments et les modalités du recours à la justice par les salariés
3. Conditions d'emploi et conflictualité au travail
L’enquête sociohistorique de Jean-Noël Retière sur la grève dans les Tabacs (1864-1914)
Pistes pour explorer les liens entre conditions d’emploi et relations de travail
§ 57. Prendre en compte l’emploi protecteur sous toutes ses formes - § 57 bis. Ne pas préjuger des contraintes effectives des conditions d’emploi - § 58. Regarder la socialisation par l’emploi - § 59. Se doter d’outils d’objectivation de la socialisation par l’emploi : les rituels - § 59 bis. Se doter d’outils d’objectivation de la socialisation par l’emploi : les dossiers personnels - § 60. Pour saisir le poids des conditions d’emploi : le conflit, un objet stratégique - § 61. Être attentif aux conflits sous toutes leurs formes et les réinsérer dans le contexte local de travail - Encadré : Les notions de relations professionnelles et de relations de travail - § 62. Regarder le travail des représentants : la négociation collective - Encadré: Les notions de relations professionnelles et de relations de travail - § 63. Prendre du champ pour étudier les relations professionnelles
Conclusion
Repères bibliographiques
Index par groupes sociaux.