Féminin, masculin

Michèle FERRAND

L’écart entre les positions masculine et féminine s’est fortement réduit. Le quotidien des femmes de ce début de siècle n’a que peu de rapports avec celui de leur mère et encore moins de leur grand-mère. Elles ont acquis la capacité de décider de leur vie, individuellement et socialement. Des bastions masculins sont tombés, d’autres sont fortement menacés. Mais le maintien têtu de certaines discriminations sexuées, la reconstitution de nouvelles formes d’inégalités là où on ne les attendait pas montrent que si la domination masculine semble s’être atténuée, elle n’a pas disparu. Qu’il s’agisse des salaires ou des responsabilités professionnelles, des mandats électifs ou des charges parentales, de la visibilité dans la création ou de la liberté sexuelle, le masculin l’emporte encore sur le féminin. L’objectif de cet ouvrage est moins d’insister sur le maintien de ces inégalités que de comprendre comment elles se déplacent, se reconstituent, mais aussi s’atténuent. Et d’essayer de saisir la nature des forces qui œuvrent pour leur extinction comme de celles qui y font résistance.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°389
Parution : mai 2004
ISBN : 9782707131690
Nb de pages : 128
Dimensions : 110 * 180 mm
Façonnage : Broché

Michèle FERRAND

Michèle Ferrand est sociologue au laboratoire Cultures et sociétés urbaines du CNRS et associée à l’unité Démographie, genre et sociétés de l’INED. Elle est spécialiste des inégalités entre les sexes, dans la famille, au travail et à l’école.

Extraits presse

« [...] Ce petit ouvrage, avec l'abondante bibliographie et les repères chronologiques qui le prolongent, apporte une pierre intéressante et documentée à l'analyse du genre. »
ANALYSES BIBLIOGRAPHIQUES

« Petit par la taille, Féminin, Masculin est en effet un très bon ouvrage d'initiation aux rapports sociaux de sexe; à faire découvrir à toutes les "mamans" et tous les "papas" en leur disant, au besoin, que ce livre est un peu comme ceux d'Anna Gavalda (en moins drôle mais plus fort): il leur parle d'eux.
GENÈSES

PRESSE

 

Table des matières

Introduction - I / Travail professionnel, travail domestique - Travail et activité : une histoire des mots - 1. Le travail productif : la part des femmes - L’accès des femmes au monde du travail - Le maintien des inégalités ; ségrégation et qualifications - Chômage et temps partiel - 2. Le travail domestique : la part des hommes - L’invisibilité du travail domestique - Une participation masculine légèrement en hausse ? - Un partage différentiel selon le type de tâche et le milieu social - Négociations et travail domestique - II / Pères et mères - Un nouveau régime démographique de la famille - 1. Décider de devenir parents - Contrôle des naissances au masculin et pression nataliste - La décision procréative aux mains des femmes - Le temps des femmes et l’emploi des hommes - 2. La charge des enfants - La parentalité après la séparation - Familles recomposées : une place différente pour les hommes et pour les femmes - 3. Le registre du symbolique - La parentalité au masculin et au féminin - Nouveaux modes de procréation : l’éclatement des notions de maternité et de paternité - III / La socialisation selon le sexe -1. Famille et groupe de pairs - Des parents pleins de « bonne volonté égalitaire » - Des pairs encore plus normatifs que les parents - 2. L’école - Le temps de la différence - Le temps de la mixité - La meilleure réussite des filles : une victoire à la Pyrrhus ? - IV / La place des femmes dans l’espace public -1. Stratification et mobilité : où sont les femmes ? - La stratification sociale : comment classer les femmes - La mobilité sociale : une notion au masculin - 2. Création et sociabilité - La visibilité sociale du masculin et du féminin - La sociabilité au masculin et au féminin - 3. La parité en politique - L’exclusion des femmes - La parité en question : les réformes de 1999 - 4. Le dernier bastion : le pouvoir économique et institutionnel - V / Amour, sexualité et domination masculine - Les difficultés d’appréhender la sexualité dans les sciences sociales - 1. Vers plus d’égalité : la fin de la double morale - Le rapprochement du comportement des hommes et des femmes - Le maintien de certaines différences - 2. Les transformations de la sexualité conjugale - Les formes nouvelles de la conjugalité - Le primat du désir masculin - La sexualité entre partenaires de même sexe - 3. Viols et violences sexuelles - Conclusion - Bibliographie - L’émancipation des femmes : repères chronologiques.

Droits étrangers

Feminine, masculine




Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com