Histoire de la philosophie - Christian RUBY

Histoire de la philosophie

Christian RUBY

Comment s'orienter dans la philosophie contemporaine ? Qui dit quoi ? Comment comprendre les concepts des uns et des autres ? Comment les philosophes contemporains se rapportent-ils à l'histoire de la philosophie ? Comment cette histoire de la philosophie s'organise-t-elle ? La philosophie n'est pas indépendante de la société. De quelles institutions dispose-t-elle ? Quel écho la philosophie donne-t-elle des activités sociales ?

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°95
Parution : mai 2004
ISBN : 9782707143303
Nb de pages : 128
Dimensions : 110 * 180 mm
Façonnage : Broché

Christian RUBY

Christian Ruby, docteur en philosophie, est enseignant. Il est membre du corps des formateurs de l'ARSEC (Lyon), de l'Institut pour l'art et la ville, du Comité de rédaction des revues Raison présente, Espaces-Temps et Bulletin critique du livre en français. Il est notamment l'auteur, dans la même collection, de Introduction à la philosophie politique (traduit en allemand, brésilien et italien). L'édition précédente de son Histoire de la philosophie est disponible en espagnol et portugais.

Extraits presse

« À la différence de nombre d'autres ouvrages, cette Histoire de la philosophie en 124 pages se plie avec bonheur aux règles délicates du genre : diffuser la connaissance en évitant les écueils d'une vulgarisation facile. Le livre permet trois types d'entrée : des entrées chronologiques, comme il se doit dans une présentation historique, mais également des entrées thématiques, puisque les divisions internes par siècles sont regroupées autour de thèmes caractéristiques (la sagesse, Dieu et la métaphysique, le monde et la raison, l'histoire, etc.), et des entrées scolaires puisque chaque chapitre se clôt par un encart qui met l'accent sur les spécificités des différentes écoles philosophiques. La clarté de l'exposition s'allie à des analyses qui n'hésitent pas à entrer dans les détails techniques. Malgré cette technicité, la simplicité et la concision des énoncés rendent accessibles les auteurs classiques de la philosophie tout en les enrichissant de réflexions sur les apports des sciences. Un tableau synoptique, une bibliographie sélective et un index des noms et des notions essentielles judicieusement conçus complètent l'ouvrage. »
CNDP, Les Livres

PRESSE

 

Table des matières

Introduction : Être son temps au mieux - Portrait de Socrate en philosophe - I / L’unité du monde : Des Grecs à la fin du Moyen Âge - Le monde ptolémaïque : clos et orienté par la vertu de l’unité - La théoria et le logos - Du ciel des Idées à la métaphysique - La cité et le lien social - L’inquiétude de soi - La subjectivité chrétienne - La cité de Dieu - Des querelles byzantines ? - Des failles dans l’unité du monde ? - Les écoles philosophiques : Académie, Lycée, Jardin - II / Le désenchantement du monde : Renaissance XVIIe siècle - La mélancolie : humanistes et spirituels - La théocratie en question - L’ellipse, le cercle et l’infini - La vérité et la raison - La foi et l’infini - L’homme est un loup pour l’homme - Une nouvelle unité ? - Le libre examen - Cyniques, sceptiques, stoïciens - III / L’homme et son acte : XVIIIe siècle - La Critique : rupture avec la métaphysique - Le « réveil du sommeil dogmatique » - Le criticisme et la question de la synthèse - La liberté substituée au Bien - Le beau, le sublime, le droit - Le citoyen et le lien social - Au seuil de la Révolution française - De l’Église à l’espace public - IV / L’homme fait-il l’histoire ? XIXe siècle - L’éducation du citoyen - La philosophie de l’histoire - L’émancipation de l’humanité - Le XIXe siècle religieux - L’esprit positif - Le marxisme - Histoire ou généalogie ? - Le réveil de la nation - Le dilemme du siècle - De l’ascèse à la formation philosophique - V / Turbulences autour de l’individu : XXe siècle - La vie, la liberté et la conscience individuelles - Les phénoménologies et la liberté - L’épistémologie et l’histoire des sciences - La « théorie critique » - L’existentialisme et l’individu - Le structuralisme contre l’individu - Les effets du totalitarisme et de l’individualisme - Un nouveau retour à Kant ? - Une philosophie docile ? - Conclusion : Philosopher vingt-cinq siècles plus tard ? - La sourde inquiétude des valeurs - Les sciences dans une nouvelle alliance - Les arts modèles - Une histoire inachevable - Tableau synoptique des échos - Bibliographie - Index.