Histoire de la société allemande au XXe siècle

Sandrine KOTT

Comment étudier la société de République démocratique allemande ? Pour certains, la domination du parti communiste aurait été si totale que le politique aurait absorbé le social. À cela, les historiens de la société répondent que les individus et les groupes sociaux n'ont pas constitué la pâte molle dont les communistes avaient rêvé et qu'ils ont opposé une résistance active et passive aux transformations mises en œuvre par les ingénieurs du social.
Ce livre montre que la société de la RDA doit être étudiée dans la tension entre le projet politique de transformation sociale et la réalité qui lui résiste. Il examine la façon dont les groupes sociaux et les individus ont subverti le projet, mais aussi comment la société est devenue le lieu même de la domination politique. Il se demande enfin dans quelle mesure le projet communiste a accouché d'une société et d'un « homme » socialistes.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°581
Parution : mai 2011
ISBN : 9782707169068
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm
Façonnage : Broché

Sandrine KOTT

Sandrine Kott est professeur d’histoire contemporaine de l’Europe à l’université de Genève. Elle a travaillé sur l’histoire de l’Allemagne au XIXe siècle (L’État social allemand. Représentations et pratiques, Belin, 1995 ; L’Allemagne du XIXe siècle, Hachette, 1999 ; Bismarck, Presses de la FNSP, 2003) et sur celle de la RDA (Le Communisme au quotidien, Belin, 2001). Elle s’intéresse à présent à l’histoire des organisations internationales, tout particulièrement comme lieu d’échanges entre l’Est et l’Ouest de l’Europe durant la période de la guerre froide.

Table des matières

Introduction
I / La prise du pouvoir politique et la révolution sociale
Le parti acteur de la transformation sociale - Le parti prend le contrôle de l’État… - … et des organisations de masse - Le socialisme comme ingénierie sociale
La « lutte des classes » à la campagne
De la redistribution des terres… - … à leur collectivisation - Les paysans : des ouvriers à la campagne ?
La classe ouvrière au pouvoir ?
L’ouvrier héroïsé - Grèves et révoltes ouvrières : l’insurrection du 17 juin 1953
Des élites en renouvellement
Intelligenz et persistance des élites anciennes - Vers une nouvelle élite socialiste
II / Une société « dominée de part en part »
La société contrôlée par le parti
D’abord se discipliner soi-même - Pour mobiliser et encadrer la société - Encadrement social et ritualisation du politique
La discipline par le travail
Une société organisée autour du travail - L’entreprise, premier échelon de l’organisation sociale - Le collectif de travail et l’encadrement de la société par elle-même
Conclusion : la Stasi
III / La RDA : une société sans classes ?
Les inégalités sociales dans une société égalitaire
La construction politique des catégories sociales - Le nivellement social et ses limites - Le blocage de la mobilité sociale dans les vingt dernières années du régime
Une inégalité croissante dans l’accès aux biens
« À chacun selon son travail » (années 1950 et 1960) - La consommation comme forme de différenciation sociale (années 1970-1980)
L’élite socialiste
Les cadres durant l’ère Honecker - L’« intelligence socialiste » au service du régime ?
IV / Le « sujet » socialiste
Éduquer les jeunes
L’institution scolaire et le socialisme : les réformes - La politisation de l’éducation
De la culture socialiste au loisir
Une culture socialiste pour tous - Temps libre et loisir (années 1970-1980)
Privé-public
Contrôler ou dépasser le clivage privé/public - L’invasion du privé dans les vingt dernières années
Les femmes et la privatisation du public
L’égalité par le travail - La sphère domestique, lieu d’assujettissement des femmes ? - Le privé est politique
V / Les marges : exclusions politiques et sociales
Le migrant : un marginal ?
Les étrangers en RDA : hôtes ou ennemis - La RDA : refuge ou prison ?
Marginalité et asocialité en RDA
L’asocialité comme délit après le Mur - Les asociaux, un groupe social ?
Dissidence et résistance politique comme déviance
Des voix dissidentes marginalisées - Des milieux déviants et le rôle des Églises
La jeunesse comme ennemie intérieure
L’État de la jeunesse - La contre-société jeune
Conclusion / Dissolution et disparition de la RDA
Liste des abréviations
Repères bibliographiques.

Droits étrangers

A HISTORY OF GERMAN SOCIETY IN THE 20TH CENTURY




Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com