Histoire de la société chinoise
1949-2009

Tania ANGELOFF

Avec plus d'un milliard trois cent trente millions d'habitants, la société chinoise fascine ou effraie. Depuis 1949, elle a connu l'arrivée des communistes au pouvoir, le maoïsme et l'ère des réformes à partir de Deng Xiaoping. À l'heure d'un libéralisme économique ouvertement capitaliste, elle vit une mutation socioéconomique accélérée, tandis qu'officiellement le régime politique reste une « dictature démocratique du peuple ».
Comment la Chine en est-elle arrivée à cette modernité ? Comment un régime autoritaire peut-il organiser et réguler l'ouverture économique et sociale ? Entre ruptures et continuités, la société chinoise est ici abordée sous de multiples angles : éducation, travail, santé, appartenance ethnique, migrations, rapports hommes-femmes, jeunesse, inégalités sociales, mouvements de contestation et de résistance.
La progression chronologique permet de se repérer dans les soixante années mouvementées qu'a traversées le peuple chinois ; les nombreux encadrés apportent des éclairages précis et des données récentes sur des aspects souvent méconnus de la société, au-delà des clichés sur la modernisation chinoise et ses acteurs à l'aube du XXIe siècle.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°545
Parution : janvier 2010
ISBN : 9782707156761
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm
Façonnage : Broché

Tania ANGELOFF

Tania Angeloff, diplômée de l’IEP de Paris et de l’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco), est sociologue, maître de conférences à l’université Paris-Dauphine, membre de l’Institut de recherche interdisciplinaire en sciences sociales (IRISSO) et du laboratoire Enquête-Terrains-Théories (ETT) au centre Maurice-Halbwachs. Elle fait partie du Groupement de recherche européen « Marché du travail et genre » (MAGE) et du comité de rédaction de sa revue, Travail, genre et sociétés.

Extraits presse

« La synthèse proposée par Tania Angeloff, sociologue, permet d'entrevoir comment la société survit après soixante années de communisme, version chinoise. »
L'OURS

PRESSE

 

Table des matières

Introduction
I / Les bouleversements sociaux entraînés par l’avènement de la République populaire de Chine. L’avant-1949

Les débuts de la Chine communiste (1949-1958)
Démographie et population - Villes et campagnes ou les « deux Chines »
Rupture et mutations sociales
La rupture avec le modèle confucéen : la réforme de la famille - Réformer le système éducatif pour moderniser la Chine
Pouvoir et société
Un État centralisé - Un socialisme « à la chinoise » ? - Modes de surveillance - Mouvement des « Cent Fleurs » et « campagne anti-droitière » (1956-1957)
II / Le Grand Bond en avant (1958-1961) et ses conséquences (1962-1964)
Le lancement du Grand Bond
Rattraper les retards ?
Gigantisme dans l’agriculture et l’industrie
La politique et les (dé)mesures du Grand Bond - Un bilan humain et économique désastreux
Des transformations profondes dans la société ?
La décollectivisation rurale - Mise au travail de l’ensemble de la société urbaine - L’évolution des rapports de genre
III / La Révolution culturelle : entre crise du régime (1965-1969) et fin de règne (1970-1976) ?
Les principales étapes et les acteurs de la Révolution culturelle de 1965 à 1969
Les enjeux de la périodisation - Un contexte de crise politique et sociale - Les acteurs en présence - Les quatre phases du mouvement
Des migrations internes en flux inversé : villes et campagnes
L’urgence : endiguer la violence des Gardes rouges - La « génération perdue » - Le xiaxiang comme moyen de résorber la crise de l’emploi ?
La crise du système éducatif et ses conséquences culturelles et sociales
Fermeture des lieux d’enseignement et répression des enseignants - Le trauma de la Révolution culturelle dans le monde intellectuel
IV / Les débuts de l’ouverture (1976-1989)
L’avènement de l’ère Deng Xiaoping : changement de régime et agitation sociale
Changement de régime et troubles sociaux - Les Quatre modernisations sans la démocratie Les zones économiques spéciales et l’ouverture aux investissements étrangers - Aggravation du fossé entre sociétés rurales et sociétés urbaines
Modernisation et politique antinataliste : entre coercition et répression
La démographie comme obstacle au développement - La politique de l’enfant unique Encadré - Avortement, stérilisation et déficit de filles
La réforme de l’enseignement
Réforme financière et investissement de l’État - L’accent mis sur l’enseignement technique et professionnel - Réouverture des universités et décentralisation
De l’émancipation sociale sous contrôle à la répression de Tiananmen (1989)
La déstabilisation sociale - Tiananmen : mai-juin 1989
V / Le libéralisme économique et ses effets sociaux
Les années 1990 : une décennie « glorieuse » ?
La poursuite du développement économique libéral - La décentralisation du régime et ses conséquences sociales - Paupérisation rurale et développement urbain
Les bouleversement du monde du travail : l'avénement du marché
Les nouvelles formes d’organisation du travail -Les différentes catégories de sans-emploi et de chômeurs - La crise du système des retraites
Une révolution urbaine silencieuse : la Grande consommation
Du communisme à la consommation : les nouvelles valeurs sociales - L’évolution des modes de vie : l’exemple du logement
L’apparition de nouvelles questions sociales
La détérioration du système de santé - Sida et sexualité : entre tabou et campagnes de lutte - Le suicide comme ultime mode de résistance ?
Jeunesses chinoises
Disparités de « la » jeunesse chinoise - Une génération en crise ? - Le lourd destin des « petits empereurs »
VI / Métamorphoses, adaptation et résistances
La « moitié du ciel » ? Genre et société en Chine
Inégalités dans l’éducation - L’emploi des femmes menacé par les réformes ? - Violences à l’encontre des femmes et prostitution
Migration et contrôle social
Un développement incontrôlable du phénomène migratoire ? - Les lignes de segmentation de la migration
Inégalités et résistances
Stratification et recompositions sociales - Résistances et mouvements contestataires
Religion, médias et culture
Religion et société - Censure et médias - Films et cinéma
Les minorités : oubliées de l’histoire et des réformes ?
L’ethnicisation des conflits sociaux : une erreur de lecture - Une résistance au croisement du religieux, du social et de l’économique
Conclusion
Principaux repères chronologiques de 1949 à 2009
Repères bibliographiques

Droits étrangers

A HISTORY OF CHINESE SOCIETY (1949-2009)




Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com