Histoire de la sociologie

Charles-Henry CUIN, François GRESLE

Quelles sont les dates, les œuvres, les institutions, les techniques de recherche et les personnalités qui ont marqué le développement de la sociologie ? La sociologie est-elle une invention française ou américaine ? Pourquoi a-t-on pu parler d'un magistère français ? À travers l'histoire et les traditions nationales, y a-t-il une ou plusieurs sociologies ? Quel sens donner aux conflits qui opposent les sociologues sur les concepts et les méthodes ? Peut-on parler d'un progrès de la sociologie ?

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°110
Parution : novembre 2002
ISBN : 9782707138958
Nb de pages : 128
Dimensions : 110 * 180 mm
Façonnage : Broché

Charles-Henry CUIN

Charles-Henry Cuin est professeur de sociologie à l'université de Bordeaux-II.

François GRESLE

François Gresle est professeur de sociologie à l'université de Paris I-Panthéon-Sorbonne.

Extraits presse

« Cette histoire de la sociologie correspond bien aux objectifs de la collection "Repères" : présenter, sous forme condensée mais accessible à tous, une information fiable sur un thème donné. »
LA RECHERCHE

« Incontestablement réussi, intéressant et pratique. »
L'ANNÉE SOCIOLOGIQUE

« Deux petits volumes débordants d'informations (bibliographies, chronologies...) retracent les flux et les reflux de l'institutionnalisation et du développement de la discipline dans le monde. Cet historique d'une discipline à l'unité problématique, non limité à une galerie des grandes œuvres de quelques grands auteurs, n'avait pas d'équivalent et devrait constituer un précieux instrument de travail. »
CAMPUS

PRESSE

 

Table des matières

Introduction - I. Des destinées inégales (1918-1945)- 1. La sociologie française sans Durkheim - Postérité et déclin du durkheimisme - Les non-durkheimiens pendant l'entre-deux-guerres - 2. Les sociologies allemandes d'une défaite à l'autre - L'archipel sociologique - Des théorisations systématiques peu fécondes - Le foisonnement des domaines de recherche - Les sociologues allemands sous le nazisme - 3. La sociologie a traversé l'Atlantique - Une sociologie « séculière » - La ville comme laboratoire de l'université de Chicago - À la recherche de la société américaine - Harvard et la réaction théoricienne - 4. Conclusion - II. Le temps des ambitions (1945-1968) - 1. L' « âge d'or » de la sociologie américaine - Les consolidations institutionnelles - Le triomphe de l'empirisme quantificateur - L'hégémonie du fonctionnalisme - La montée des oppositions - 2. La reconstruction de la sociologie française - Le processus d'édification institutionnelle - Un empirisme conjoncturel - Les combats de Gurvitch - 3. L'internationalisation de la sociologie - Le rôle de l'UNESCO et des États-Unis - Reconstructions et constructions des sociologies occidentales - L'hibernation de la sociologie communiste - Le militantisme sociologique latino-américain - 4. Conclusion - III. Une explosion de paradigmes (1968-1990) - 1. Les nouveaux paradigmes anglo-saxons - La sociologie critique - Les avatars de l'interactionnisme symbolique - Des théories de l'échange social à celles du choix rationnel - Le renouveau de la sociologie historique - L'épanouissement de la tradition empirico-analytique - 2. Les dilemmes de la sociologie française - Un processus d'extension et de segmentation - Mort et résurréction d'une sociologie de l'acteur - Aux « quatre coins de la sociologie française » - 3. Et ailleurs - Tendances générales et perspectives - Repères bibliographiques - Tableau synoptique.