L'anthropologie des religions   - Lionel OBADIA

L'anthropologie des religions

Lionel OBADIA

Depuis sa fondation au XIXe siècle jusqu’à son redéploiement actuel dans les sociétés contemporaines et dans le contexte de la mondialisation, l’anthropologie a toujours porté un intérêt particulier à la religion, à ses origines, ses formes et ses variations.
L’anthropologie des religions est cette branche de l’anthropologie sociale et culturelle qui s’est constituée à partir de l’étude de religions (magie, sorcellerie, animisme, totémisme, chamanisme…) et d’objets empiriques (mythes, rites, croyances, représentations, organisations sociales) particuliers, en mobilisant des théories et en employant des méthodes qui lui confèrent une identité singulière dans la constellation des sciences religieuses. Ce domaine de la connaissance anthropologique, qui fut un temps considéré une « science des religions primitives », conserve aujourd’hui toute sa pertinence pour saisir des religions, modernes ou pas, en mutation et en mouvement.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°496
Parution : juin 2012
ISBN : 9782707173737
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm

Lionel OBADIA

Lionel Obadia est professeur en anthropologie à l’université Lyon-II-Lumière, directeur de l'École doctorale des sciences sociales (ED 483). Il est l’auteur de plusieurs livres, dont Bouddhisme et Occident. La diffusion du bouddhisme tibétain en France (L’Harmattan, 1999), La Religion (Le Cavalier bleu, 2004), La Sorcellerie (Le Cavalier bleu, 2004), Le Bouddhisme en Occident, (La Découverte, 2007) et l'éditeur de plusieurs autres comme The Economics of Religion. Anthroplogical Approaches (avec Donald Wood, Emerald, 2011).

Table des matières

Introduction
I / L’anthropologie des religions
Quelle « anthropologie » des religions ?
« Une » anthropologie des religions ? - Vicissitudes
Constitution du champ
Racines - La religion à la naissance de l’anthropologie : découverte du monde et humanité des « sauvages »
Débats fondateurs
La religion/les religions : origines, nature, évolution - La religion selon l’anthropologie : débats, définitions et termes
II / Questions de méthode
La singularité de la méthode anthropologique
L’expérience ethnographique
Expérience ethnographique, expérience religieuse - Immersion : entre proximité et distance
Traduction
Le sens des croyances indigènes - Herméneutique et signification - Concepts indigènes, concepts scientifiques
Contextualisation
De l’empirique au système
Comparatisme
Portée et limites - Problématique universalité
III / Les modèles de l’anthropologie des religions
La religion « primitive » : modèles et débats
Primitivisme et Homo religiosus - La « mentalité primitive »
La magie, la science, la religion
Magie et religion - Unité du « magico-religieux » - Préscience, pseudoscience ? - Réhabilitations
Sens et sorcellerie : signification, causalité et rationalité
L’animisme et les « formes élémentaires » de la religion
Totémisme, classifications et clans : l’universalité des modèles en question
Chamanisme et possession : occidentalocentrisme et comparatisme
L’anthropologie, indifférente aux monothéismes ?
Fugitives ethnographies ? - Monothéisme « archétypal » : évolution et comparatisme
IV / Objets de l’anthropologie religieuse
Croyance, croyances
Limites du concept - Attitudes d’indigènes
Symboles et fonction symbolique
La fonction symbolique - Essence versus politique des symboles
Rites, actes, pratiques
Place du rite dans l’anthropologie des religions - Les rites comme actes « efficaces » et « traditionnels » - Mythes, représentations, visions du monde
Pouvoir et ordre social
Religion et société - Royautés divines, structures sociales « sacrées » - La religion, mise en ordre du social et du symbolique ? - Résistances et dynamiques - Nouvelles approches : historiciser les concepts
V / Questions actuelles : l’anthropologie des religions et le monde moderne
Ethnologie : « nouvelles religions », « nouveaux terrains »
Tradition, modernité, religion
L’anthropologie et le tournant moderniste dans les sciences religieuses - Dialectique de l’ancien et du moderne - De l’ancien dans le moderne : réinventions et résurgences « archaïques » - Pluralisme et autres hybrides - Réinvention et exportation des « religions traditionnelles », ou la mondialisation à l’oeuvre
Approches récentes de la religion : de nouveaux débats pour d’anciennes questions
Renouveaux conceptuels : cognitivisme et psychologie évolutionniste
Dresser un bilan ?
Conclusion
Repères bibliographiques.