La construction européenne

Guillaume DEVIN, Guillaume COURTY

La construction européenne est le produit d’un processus largement non planifié. Depuis son origine, trois logiques y concourent, tantôt antagonistes, tantôt complémentaires : les stratégies des États, la dynamique propre des institutions et l’organisation des intérêts. Leur interaction donne à la construction européenne son caractère de processus politique inachevé.
Ce livre, rédigé par deux spécialistes reconnus, n’est pas un essai. Il est conçu comme un outil pédagogique qui rend accessible les débats actuels et l’état de la recherche sur les dynamiques et les soubresauts de la construction européenne. Le lecteur y trouvera les dernières données sur les institutions, leurs réformes et leurs transformations marquantes. Il pourra aussi y découvrir les théories, analyses et débats qui alimentent la production académique sur l’Union européenne.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°326
Parution : septembre 2010
ISBN : 9782707165060
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm
Façonnage : Broché

Guillaume DEVIN

Guillaume Devin est professeur de science politique à l’IEP de Paris et membre associé du Centre d’études et de recherches internationales (CERI-CNRS). Dans la collection « Repères », il a déjà publié Sociologie des relations internationales (2e éd., 2007).

Guillaume COURTY

Guillaume Courty est professeur de science politique à l’IEP de Lille et chercheur au Ceraps (CNRS-Lille-II). Dans la collection « Repères », il déjà publié Les Groupes d’intérêt (2006).

Table des matières

Introduction
Repères chronologiques
Liste des sigles
I / La stratégie des États
Répondre à des défis
Le poids des données externes
La contribution américaine - Les tensions internationales - Les négociations commerciales et les désordres monétaires - La fin du monde bipolaire
L'influence des facteurs internes
Une opportunité de modernisation - Un instrument de promotion
Choisir des partenaires
L'axe franco-allemand
Une alliance privilégiée - Une entente fragile
Les frontières de l'Europe
Des limites indécises - Des aiguillons possibles - Une extension problématique
Définir des méthodes
La priorité économique
Libérer les échanges - Organiser les marchés
Un système hybride
un processus non planifié - Une création originale
II / La dynamique des institutions
Des relations interépendantes
Le fonctionnement du triangle institutionnel
L'institutionnalisation des organes décisionnels - Des institutions en interaction
Des ajustements complexes
L'augmentation de la production normative - L'interpénétration des administrations
Une Cour de justice entreprenante
La méthode et ses logiques
L'interprétation téléologique - Des créations prétoriennes
Centralité et légitimité de l'activité juridictionnelle
L'arbitrage institutionnel - L'effet mobilisateur
3. Des compétences en extension
L'élargissement des domaines d'intervention
Un processus cumulatif - Des résistances ambiguës
Le paradoxe des moyens disponibles
La croissance du budget - La limite des contributions
III / L'organisation des intérêts
La transnationalisation des groupements
Du « communautaire » à l'« européen »
Des intérêts socio-économiques en fusion - Un système politique en formation
Des soutiens diffus
Le Marché commun et la position patronale - La dispersion des soutiens
La spécialisation du personnel
L'autonomisation des spécialistes
Un système pluraliste - Un espace de représentation sélectif - Un jeu en cours de codification
L'émergence de nouveaux intermédiaires
Offrir une représentation économique et européenne - Desprofessionnels de la politique communautaire - Des professionnels du courtage politique
La naturalisation de l'idée européenne
Le label Europe
L'européanisation des individus - L'euroscepticisme
L'Europe au pluriel
Les ambitions européennes - Vers un espace public européen ?
Conclusion
Repères bibliographiques
Index thématique.