La mondialisation de la culture - Jean-Pierre WARNIER

La mondialisation de la culture

Jean-Pierre WARNIER

Il y a un siècle, le patrimoine culturel et linguistique de l’humanité était inentamé. On parlait breton dans les rues de Douarnenez. En 2007, une langue disparaît dans le monde tous les deux mois. Seuls 4 % de la population mondiale s’accrochent tant bien que mal à leurs cultures ancestrales. Les flux globalisés de biens culturels touchent les points les plus reculés de la planète.
Ce double mouvement – disparition des cultures de la tradition et distribution mondiale des produits des industries culturelles – est souvent perçu comme une « mondialisation de la culture », voire comme une américanisation. Il suscite des réactions contrastées et parfois violentes.
Seule une réflexion anthropologique sur ll'humanité comme machine à produire de l'identité et de la différence est susceptible de fournir des outils conceptuels pour progresser dans l’analyse de ces turbulences. C’est ce que propose la quatrième édition, entièrement refondue, de ce livre rigoureux et accessible.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°260
Parution : mai 2008
ISBN : 9782707153524
Nb de pages : 128
Dimensions : 110 * 180 mm
Façonnage : Broché

Jean-Pierre WARNIER

Jean-Pierre Warnier est professeur d'ethnologie et d'anthropologie à l'université Paris-V-René-Descartes.

Extraits presse

La mondialisation de la culture condamne-t-elle la planète à la pure et simple américanisation ? J.-P. Warnier s’emploie d’abord à définir les concepts, refuser le flou, et cadre ainsi remarquablement le champ de la réflexion argumentée, pour un bilan contrasté, qui refuse le fantasme d’une entière passivité des sujets, mais souligne l’érosion rapide des cultures de la tradition, sauf exception. Avec vigueur, il s’oppose aux approches “généralisantes”, pour leur préférer l’“étude locale” et, de façon très stimulante, il interroge les “cultures identitaires”, réponse désespérée et désespérante à la grande peur de l’américanisation. Sous des allures de modeste essai, ce petit livre est une belle réflexion politique. »
LA QUINZAINE LITTÉRAIRE
« Combattre cette sorte d’ethnocentrisme dont font preuve ceux qui vivent avec les repères de l’écran cathodique n’est pas la moindre ambition de J.-P. Warnier. »
LE MONDE
« Après s’être interrogé sur la vocation du fait culturel, c’est ce marché mondial de la culture que Warnier explore dans un petit livre “repère” très ramassé mais particulièrement opportun. […] Pourquoi pas, suggère Warnier, à l’instar de l’Organisation mondiale du commerce, une OMC bis de la culture qui lui tiendrait tête ? Précis et stimulant. »
SUD-OUEST

« Décidément, la collection « Repères » des éditions La découverte s'impose comme une valeur sûre et, pour le moins, rafraîchissante. Ce nouveau titre est le bienvenu dans cet horizon déjà informé de quelques beaux titres, la Culture de masse en France de Dominique Kalifa et Sociologie de la consommation de Nicolas Herpin par exemple. En marge du para-universitaire, cette essai de Jean-Pierre Warnier - efficace, ramassé, pratique - tient ses promesses et restitue le panorama tout à fait stimulant des questions attenant à la mondialisation.
En déjouant les tentations des dichotomies faciles, les peurs commodes des politiques identitaires, les synthèses trop monologiques, La mondialisation de la culture entame un parcours intellectuel soutenu par une méthodologie assurée et porte une réflexion critique ponctuée d'extraits de textes, parfois célèbres, parfois marginaux. Pour autant, Jean-Pierre Warnier ne sacrifie pas à l'académique, ce qui rend cet essai autant ambitieux qu'attachant, sinon plus efficace que les sommes universitaires (...) La mondialisation de la culture constitue un parcours stimulant et fécond, une synthèse judicieuse. »
REVUE CONTREPOINTS

PRESSE

 

Table des matières

Introduction :Le Père Noël s'est-il globalisé ? - I. Art zen contre Titanic- Les cultures et la tradition - La culture identificatrice - La culture-boussole - La culture vivante - L'industrie comme culture - Les contacts interculturels à l'heure du machinisme - Les produits industriels comme biens culturels - II. Les cultures au passé antérieur - La mobilité humaine : contacts et diversification - Vers un « système monde » - L'humanité : une machine à fabriquer de l'identité et de la différence - Contaccts, ethnocentrisme, acculturation - III. Les cultures au passé simple - Les technologies impériales - Les transformations de la culture matérielle - Les industries culturelles et les médias - Culture du monde et diversité culturelle : même combat - IV. L'adieu aux traditions - La diversité culturelle en héritage - Les déclinaisons de la diversité - Les univers symboliques et religieux - Le patrimoine culturel de l'humanité - L'Unesco et l'inventaire du patrimoine mondial - Toutes les civilisations se valent-elles ? - V. Les politiques culturelles Revitalisation des traditions et politiques culturelles - Les politiques éducatives - La culture, affaire d'État - Les politiques mondiales du commerce culturel - Le ver de l'argent au coeur du fruit patrimonial - VI. Un foisonnement de créations culturelles -Une funeste illusion d'optique - Le local et le global - L'invention de la différence - Les revendications identitaires : choc des cultures ou conflits politiques ? - VII. Les cultures au futur -La production de « récits » - La crise des récits - Il n'y a pas de mondialisation culturelle - Quels récits culturels pour l'avenir ? - Quels auteurs pour une mise en récit de l'avenir des cultures ? - Repères bibliographiques.