Le capital-risque

Emmanuelle DUBOCAGE, Dorothée RIVAUD-DANSET

Cet ouvrage a pour objectif de présenter un mode de financement de l’innovation dans les nouvelles technologies : le capital-risque. Les auteurs en exposent les nombreuses spécificités, en associant les dimensions empiriques et théoriques. L’ouvrage montre également que les grandes entreprises et les pouvoirs publics jouent un rôle décisif dans la dynamique de l’innovation impulsée par cette nouvelle source de financement. Au croisement de l’économie de la connaissance et du capitalisme financier, son développement à l’échelle internationale est partie prenante de l’explosion des brevets et de la bulle Internet. Ce livre pose des questions scientifiques, politiques et pratiques. Quels critères de décision le capital-risqueur doit-il adopter ? Quel rôle joue le marché financier ? Pour y répondre, les auteurs font appel aux sciences économiques et de gestion.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°445
Parution : mai 2006
ISBN : 9782707146069
Nb de pages : 128
Dimensions : 110 * 180 mm
Façonnage : Broché

Emmanuelle DUBOCAGE

Emmanuelle Dubocage est diplômée de l’ENSAI et maître de conférences en gestion à l’université Paris-XI (laboratoire PESOR). Sa thèse est consacrée au capital-risque.

Dorothée RIVAUD-DANSET

Dorothée Rivaud-Danset est professeur d’économie à l’université Paris-XII (laboratoire ERUDITE). Dans la collection « Repères », elle a écrit, avec Nathalie Moureau, L'incertitude dans les théories économiques.

Extraits presse

« Apple, Intel, Microsoft : ces géants n'auraient pas vu le jour sans l'aide d'investissements visionnaires qui ont parié sur leur succès. Dans ce petit précis de gestion, les auteurs [...] montrent le rôle décisif du capital-risque et de ses acteurs dans l'inovation. Ils en décryptent les enjeux, insistant sur l'aide nécessaire de l'État aux start-up. »
LE MONDE ÉCONOMIE

« Les auteurs démontrent que [...] l'incertitude de l'entreprise innovante n'est pas simplement une stratégie en liaison avec l'opportunisme des acteurs. »
LA TRIBUNE

« Alliant empirisme et approche théorique, les auteurs [...] s'interrogent sur l'originalité du capital-risque, sur sa légitimité, sur ses critères d'investissement et sur les raisons qui conduisent entrepreneur et investisseur à s'embarquer dans la même aventure. »
LES ÉCHOS

PRESSE

 

Table des matières

Introduction - I / Un intermédiaire financier original - Qu’est-ce que le capital-risque ? - Innovation et incertitude radicales - Un portefeuille atypique - Une profession aux pratiques spécifiques - Encadré : Le capital-risque en chiffres - Comment le plan de développement réduit l’incertitude - Un financier interventionniste -Des pratiques internationales ? - Entre le financier et l’innovateur : un contrat sophistiqué - Des clauses contingentes - Capital-risqueur et banquier : deux métiers différents - Des compétences particulières - Conclusion - II / Les pratiques à l’épreuve des théories - Le capital-risque : quelle légitimité ? - La théorie de l’asymétrie d’information - Le modèle de la certification ou celui de la sélection perverse ? - La question des signaux - La coordination entre les principaux acteurs : quel(s) fondement(s) ? - La théorie de l’agence - Une illustration exemplaire de la relation d’agence… - … ou originale - Les faces cachées par la théorie de l’agence - La décision en incertitude : quel outil ? - La théorie des options réelles : un éclairage utile…- … mais une mise en œuvre problématique - Conclusion - III / Les composantes du modèle américain - La genèse et l’anatomie de la Silicon Valley - Les caractéristiques de la Silicon Valley - Une organisation en réseau - La Silicon Valley peut-elle être copiée ? - Le rôle moteur du NASDAQ - De l’enthousiasme au pessimisme - Des acteurs financiers en interaction - Conclusion - IV / Grandes firmes et pouvoirs publics : deux acteurs majeurs - Grandes entreprises et start-ups : des relations multiformes - Entre complémentarité et concurrence - L’intervention des pouvoirs publics : pourquoi et comment ? - Les programmes publics aux États-Unis - Le cas de la France - Conclusion -V / Les déterminants du dynamisme du capital-risque et leurs enjeux - Les déterminants globaux : un aperçu - Quand les petits pays sont avantagés - Les compétences : un facteur essentiel - Les droits de propriété intellectuelle : une composante aux enjeux majeurs - Le capital-risque partie prenante de l’explosion des brevets - Le rôle controversé des investisseurs institutionnels et des marchés financiers spécialisés - Les déboires des projets paneuropéens - Conclusion - Conclusion - Repères bibliographiques.

Droits étrangers

VENTURE CAPITAL




Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com