Sociologie de la Corse

Jean-Louis FABIANI

Loin des clichés, la Corse présente une réalité plurielle et complexe.
Appuyant son analyse sur un socle historique qui rappelle les contraintes de l’insularité, l’auteur commence par un examen des transformations qui ont marqué le dernier demi-siècle : bouleversement de l’agriculture, développement du tourisme, inversion de la dynamique démographique. Ces constats permettent de comprendre l’essor des revendications nationalistes et la violence politique qui ont marqué la Corse dans un contexte de déclin des « clans » traditionnels. La légitimation de l’autonomie a largement bénéficié de la puissance d’un mouvement culturel (le riacquistu), aujourd’hui hégémonique. L’économie corse est à présent largement fondée sur le tourisme : cela entraîne de nouvelles contraintes, liées au développement d’une délinquance économique, à la saisonnalité et à l’augmentation des prix, notamment dans l’immobilier.
Constamment fondé sur des faits, non partisan, ce livre croise l’ethnologie et la sociologie pour envisager avec lucidité les possibilités aussi bien que les menaces du futur.

Version papier : 10 €
Version numérique : 9,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°711
Parution : août 2018
ISBN : 9782707188113
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm
ISBN numérique : 9782348041105

Jean-Louis FABIANI

Jean-Louis Fabiani est professeur de sociologie à Central European University à Budapest après avoir été membre de l’École des hautes études en sciences sociales. Il est originaire de Venaco (Corse) et a été de 1988 à 1991 directeur régional des Affaires culturelles de l’île. Il est l’auteur d’une douzaine d’ouvrages parmi lesquels Les Philosophes de la République (Minuit, 1988), L’Éducation populaire et le théâtre (PUG, 2008), Qu’est-ce qu’un philosophe français ? (EHESS, 2010) et Pierre Bourdieu. Un structuralisme héroïque (Seuil, 2016).

Table des matières

Introduction
I / Cinquante ans de transformations intenses

La condition insulaire
Une île et des montagnes - Le rôle de l’histoire
L’instabilité démographique
Un territoire peu peuplé - Une nouvelle dynamique - Une tradition ancienne d’immigration - L’arrivée des Marocains - Tensions et violence - Les contraintes de la politique identitaire - D’autres étrangers moins visibles
La rhétorique du développement
Une question très ancienne - L’impératif du développement - De schémas en échecs - Une île menacée par la pauvreté - Une économie qui reste structurellement fragile - Une structure socioprofessionnelle déséquilibrée
II / Les contradictions de la modernisation politique
L’exception corse
Le contrôle du territoire - L’ambivalence corse
Le clientélisme
Un système d’échanges - La modernisation du « clan »
L’impossible espace public
Pratiques électorales - La force des liens informels et privés - Passer à la télévision - Des femmes en nombre, mais isolées - Double langage - Une île violente
L’irrésistible ascension des nationalistes
La montée d’une revendication - Une grande mobilisation pacifique : l’affaire de la Montedison - Aléria, tragédie fondatric - Voie légale, voie clandestine et scissions
Réponses institutionnelles
Décentralisation - La déception nationaliste
III / La réappropriation culturelle et ses enjeux
L’État et la culture
La réinvention d’un patrimoine
Un mouvement européen - Une nature plutôt qu’une culture
L'impératif d'authenticité
Réinventer la tradition - Contradictions - Tino Rossi, un Corse plus napolitain que nature
A leva di u settante
L’utopie associative
Le chant polyphonique
Une politique de la langue
L’État inefficace - Premières mobilisations linguistiques - L’essor d’un mouvement - La mise en place d’un enseignement généralisé du corse
L’amorce d’une vie intellectuelle
IV / Le tourisme comme destin ?
Comment la Corse est devenue touristique
Une île évitée - Précurseurs
La manne touristique
Un poids considérable - Les contradictions de l’aménagement
Criminalité, tourisme, bâtiment
Mafia ? - Rackets - Prises de parole - Délinquance, politique et relations familiales - Bars, restaurants, boîtes de nuit
Luxe, calme et volupté
Non aux « mangeurs de tomates » - La Corse pour les super-riches
Les ruses du patrimoine
Napoléon, Napoléon - Le père de la patrie
Conclusion
Repères bibliographiques.

Droits étrangers

THE SOCIOLOGY OF CORSICA




Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites