Sociologies de l'individu

Federico TARRAGONI

Individualisation des peines, des carrières, des soins, de la relation pédagogique, de la consommation ; nouvelles frontières de l’identité numérique ou biométrique ; menaces que l’individualisme ferait peser sur les sociétés d’aujourd’hui... L’individu est au cœur des pratiques sociales contemporaines.
A-t-on affaire cependant à un individu plus autonome ou plus fragile ? Quelles sont les tensions de la condition individuelle contemporaine ? Pouvons-nous tous accéder au statut valorisé d’individu libre et singulier, maître de lui-même et de son existence ?
Répondre à ces questions suppose de faire dialoguer la tradition sociologique – Tocqueville, Durkheim, Halbwachs, Weber, Simmel, Elias, Mead ou Goffman – et les recherches contemporaines sur les processus d’individuation.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°701
Parution : janvier 2018
ISBN : 9782707194657
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm

Federico TARRAGONI

Federico Tarragoni est agrégé de sciences économiques et sociales et maître de conférences en sociologie à l’université Paris-VII-Denis Diderot. Il a publiéL’Énigme révolutionnaire aux Éditions Les prairies ordinaires (2015).

Table des matières


Introduction / Dans quelles sociétés d’individus vivons-nous ?
De quelles « sociétés » parle-t-on ?
Qu’est-ce qui fait « individu » ?
Une actualité problématique
La leçon des classiques
I / L’avènement de l’individu moderne
Peut-on faire une histoire de l’individu ?
Fondations antiques - Les ambivalences du Moyen Âge - L’époque moderne et ses promesses -
Les inquiétudes de l’époque contemporaine

Modernité et individualisme axiologique
Le décentrement indien - Le retour à l’Occident
De l’individualisme axiologique à l’individualisme démocratique
Le laboratoire américain - Les contradictions de l’individu démocratique - Marx et la «
question individualiste »

II / L’individu et la division du travail social
L’individu libre et autonome... mais délié
Les apories de Durkheim
Des conditions sociales de l’individuation à un individualisme humanist - Une méthode sans individu ?
« Étudier la société à part. En dehors des individus, sans doute ? »
Les suicidés de Halbwachs - La mémoire comme hybridation d’individuel et de social
III / Derrière l’organisation sociale, des individus singuliers
Weber : la vie subjective du capitalisme
Un capitalisme d’individus singuliers ou d’appareils ?
Elias : contrôle social et contrôle de soi
Le courtisan comme archétype de la personnalité moderne - Contre le mythe philosophique
de la conscience autoproduite

Simmel : l’individu comme forme sociale
L’individu au cœur des cercles sociaux
La sociologie américaine : personnalité et organisation sociale
Les apports de la psychosociologie - Statuts, rôles et identités - La subjectivité aux marges : le migrant - L’identité du stigmatisé
IV / Les nouvelles sociologies de l’individu
De la division du travail social à la «seconde modernité »
Des individus réflexifs
L’individu contre l’institution - L’individu bricoleur - L’individu incertain
Penser le monde social à l’échelle individuelle
Le modèle de l’individu rationnel - Le modèle de l’individu pluriel - Le modèle de l’individu éprouvé
V / Les outils d’une sociologie de l’individu
L’individu n’est rien sans ses statuts protecteurs
Insécurité sociale, incertitudes individuelles - Injonctions à la visibilité - Vers un nouveau complexe tutélaire ?
On devient individu à partir de ses supports sociaux
L’apport des ressources - L’importance des liens - Le bénéfice des sociabilités
L’individu se construit à travers un rapport à soi
Vers la subjectivation politique
Conclusion
Glossaire
Repères bibliographiques.

Droits étrangers

THE SOCIOLOGY OF THE INDIVIDUAL




Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com