Économie des émotions

Emmanuel PETIT

Les émotions jouent un rôle majeur dans la vie de tous les jours, rôle que les sciences sociales, comme la philosophie, la psychologie ou la sociologie, ont identifié depuis longtemps. Pour les économistes, cependant, l’introduction des émotions présente un caractère réellement novateur. Leur prise en compte bouscule notamment le modèle standard de l’économie fondé depuis plus d’un siècle sur la rationalité du comportement.
Les émotions sont-elles circonscrites par une pensée rationnelle ? Peuvent-elles inciter les individus à adopter des comportements bénéfiques pour la collectivité ? Est-il possible de manipuler les sentiments d’autrui pour atteindre des objectifs de politique économique ?
Cet ouvrage propose, sous une forme pédagogique et non technique, un aperçu complet et synthétique de la façon dont les économistes intègrent les processus affectifs – émotions, humeurs ou sentiments – dans l’analyse économique.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°649
Parution : février 2015
ISBN : 9782707183200
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm

Emmanuel PETIT

Emmanuel Petit est professeur de sciences économiques à l’université de Bordeaux. Son travail de recherche s’inscrit dans une démarche interdisciplinaire à la frontière de la psychologie économique et de la philosophie. Il a publié récemment L’Économie du care (PUF, 2013). Il a écrit plusieurs articles consacrés au rôle des émotions et de la psychologie sociale dans l’analyse économique. Il a créé un site pédagogique sur la psychologie économique (htpp://ecopsycho.gretha.cnrs.fr/).

Table des matières

Introduction
I / Qu’est-ce qu’une émotion ?

La diversité du domaine affectif
La spécificité des émotions
Définition - Typologie des émotions - Le profil temporel des émotions - Théories des émotions
La mesure des émotions
Imagerie cérébrale - Expressions physiologiques - Évaluation subjective
Les méthodes d’induction émotionnelle
Conclusion
II / Les émotions sont-elles rationnelles ?
Le rôle du regret anticipé dans le paradoxe d’Allais
L’expérience d’Allais - La solution des émotions - Un raisonnement très sophistiqué - Peut-on modéliser le regret ?
Préférence pour le connu, biais de jugement et contrôle de soi
L’expérience d’Ellsberg - L’aversion à l’ambiguïté - La préférence pour le connu - L’heuristique affective - La perception du temps
Conclusion
III / Les effets des émotions morales sur les comportements individuels
Les fondements émotionnels de la moralité
La complémentarité de la raison et de l’émotion - La spécificité des émotions morales
L’impact des émotions morales sur les comportements pro-sociaux
La colère éveille-t-elle notre sensibilité morale ? - La culpabilité peut-elle engendrer la coopération ? - Le rôle de l’empathie
Conclusion
IV / Les émotions au travail et le paternalisme émotionnel
Les émotions au sein des organisations
Le travail émotionnel - L’intelligence émotionnelle - Le rôle des émotions dans la dynamique du changement
Le « paternalisme émotionnel »
L’heuristique de la peur - Le paternalisme libéral
Conclusion
Conclusion
Repères bibliographiques
Index.



Droits étrangers

THE ECONOMICS OF EMOTIONS




Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com